HUITRES, MONT D’OR, TRUFFE NOIRE

Pour cette recette je ne retiendrai qu’un mot : OSER. Il fallait oser, je l’ai fait, un peu par jeu, un peu par curiosité, mais jamais, au grand jamais, je n’aurais pu imaginer à quel point j’allais me régaler avec des huîtres gratinées au Mont d’Or, un peu de truffe noire, une lamelle d’oignon doux et une pincée de poivre cubèbe. Décidément, janvier sera truffé et… délicieux !

Ingrédients (pour 4 personnes) :
Une douzaine d’huîtres (ici des huîtres de l’étang de Thau), un petit Mont d’Or bien fait, un oignon doux des Cévennes, un morceau de truffe noire de 10 à 12 g, QS poivre cubèbe
Préparation : 
Ouvrir les huîtres. Jeter la première eau.
Préchauffer le four à 180°. Déposer la boîte de Mont d’Or à l’intérieur, couvercle ouvert, jusqu’à ce que le fromage commence à fondre. Il doit être suffisamment chaud, mais attention à ne pas le laisser cuire.
Eplucher l’oignon et le tailler finement à la mandoline japonaise.
Couper le morceau de truffe noire en lamelles fines à la mandoline. Retailler en fins bâtonnets à l’aide d’un couteau bien aiguisé.
Régler le four sur grill fort (250°).
Déposer une cuillère à dessert de Mont d’Or sur chaque huître. Donner un tour de moulin de poivre cubèbe (un poivre aux baies munies d’un petit appendice, avec des arômes camphrés, acidulés et balsamiques, quelques notes mentholées et citronnées, rappelant l’eucalyptus et le niaouli, et une pointe de lavande et de romarin, complexe, mais très plaisant en bouche).
Déposer les huîtres sur une plaque et laisser gratiner quelques instants sous le grill du four. Le fromage doit commencer à gratiner, sans que l’huître soit cuite (elle doit juste tiédir). Vérifiez bien la cuisson.
Dressage (par assiette) :
Sortir les huîtres, ajouter quelques bâtonnets de truffe, que la température du fromage va suffire à tiédir afin qu’ils développent tous leurs parfums, et une lamelle d’oignon. Dresser trois huîtres par assiette. Déguster aussitôt.
Mes coups de coeur : 
Les huîtres de Paul Debours, petit producteur de Mèze, sur l’étang de Thau, présent passage des Cordeliers à côté du Caveau du Chai, tous les samedis matins à Uzès. Ce passionné vous parlera de ses huîtres qu’il élève toute l’année, mais aussi de ses oursins, qu’il pêche dans l’étang en saison.
Le Mont d’Or AOC d’Hélène, sur le marché tous les samedis matins, un fromage parfaitement affiné, aux arômes boisés bien développés.
La truffe noire de Michel Tournayre, des Truffières d’Uzès, à la sortie de la ville, direction Alès, à 300 m à droite après le rond-point du Mas de Mèze. Producteur passionné, en pointe sur la recherche, disposant d’un parcours pédagogique unique en France, il vous accueille toute l’année pour une visite, une séance de cavage, ou tout simplement pour acheter ou déguster ses magnifiques truffes.
Les assiettes Vista Alegre, si originales, que vous trouverez chez Pulse Shopping, en cliquant sur le lien.
Indispensable !
Une mandoline japonaise, à la lame exceptionnelle, parfaite pour trancher très finement fruits, légumes ou champignons, à découvrir en cliquant sur le lien. Préférez la grande taille, plus pratique pour les fruits ou légumes un peu gros.

You May Also Like