CHANTILLY TRUFFÉE, FRAMBOISES, CONFIT DE ROSE EN BULLES ET GELÉE : SAINT-VALENTIN, QUAND TU NOUS TIENS…

Rosa, rosa rosam, rosae, rosae, rosa, rosae, rosae, rosas, rosarum, rosis, rosis…

c’est le tango du temps béni, où pour un baiser trop petit dans la clairière d’un jeudi a rosi cousine Rosa !

Ah, la Saint-Valentin, un brin de poésie, beaucoup de marketing, mais au fond de nous il y a quelque part un petit coeur qui palpite et qui attend, battant, le cadeau de son Valentin ou de sa Valentine. Humble petit geste d’amour ou déclaration enflammée, peu importe, c’est un instant de bonheur dans un monde qui en a bien besoin.
Cette année, les Champagnes de Vignerons m’ont adressé deux bouteilles de champagne afin de fêter l’évènement, je me devais d’être à la hauteur en vous proposant, chose rare, un dessert à l’image de ce moment particulier.

Voici donc mes fines bulles rosées, confit de rose et framboises, chantilly truffée (Uzès oblige en février), pour un dessert qui célèbre l’excellence de la terre où j’ai la chance de vivre.

Clin d’oeil à Antoine Chaparra de la Boulangerie Sanilhacoise pour sa merveilleuse crème fouettée à la truffe noire et à Terres d’Uzès qui réalise un merveilleux confit de rose bio.

Mention spéciale à un certain Philou, pour la recette des bulles en gelée. Il semblerait qu’il soit cuisinier chez vous de son état, comme son blog rempli de recettes délicates et raffinées en témoigne…
Ingrédients (pour 4 personnes) : 
240 g de confit de rose, 1 petite truffe noire bien mûre, 20 cl de crème liquide entière (bouchon rouge), 70 g de sucre, 120 g de mascarpone, 2 feuilles de gélatine (4 g en tout), une petite barquette de framboises, quelques pétales de roses du jardin pour le décor (il en restait si peu, mais tout de même…)
 
 


Préparation : 
Au moins trois heures avant le service verser les pots de confit de roses dans une casserole, ajouter 30 cl d’eau minérale, chauffer à feu doux, couper le feu, incorporer la gélatine ramollie dans l’eau froide et essorée, fouetter pour mélanger le tout. Laisser refroidir et mettre au réfrigérateur pour trois heures afin de faire prendre la gelée.
Placer le bol et le fouet du robot au congélateur ainsi que la crème fraîche liquide pendant un quart d’heure. Fouetter à grande vitesse pour monter la crème en chantilly, ajouter le sucre, continuer à fouetter, verser le mascarpone, fouetter encore, râper la truffe noire en quantité suffisante dans la préparation à l’aide d’une râpe Microplane. Fouetter à nouveau, réserver au réfrigérateur.
A la minute, séparer en deux la gelée de confit de roses. A l’aide du mixer plongeant de type Bamix équipé du couteau étoile incorporer le maximum d’air pour faire de grosses bulles dans la moitié de la gelée.
Dressage (par verre) : 
Remplir un tiers d’une flûte à champagne de chantilly truffée. Ajouter deux framboises. Compléter avec la chantilly jusqu’à un peu plus de la moitié du verre. Déposer trois ou quatre framboises sur la crème. Verser de la gelée de confit de rose à hauteur. Terminer avec des bulles de gelée et quelques pétales de rose pour le décor. Les bulles ne retombent pas, c’est magique !
Servir avec une coupe de champagne rosé.
Mes coups de coeur : 
Ce dessert est un dessert coup de coeur à bien des égards.
C’est d’abord l’occasion, une fois de plus, de mettre en valeur la truffe noire d’Uzès. Celle-ci vient de chez Jean-Claude Gaiffier, à l’angle du boulevard en venant de la cathédrale à Uzès, elle était parfaite.
C’est ensuite l’occasion de vous parler de Terres d’Uzès Catherine et Pascal Roger, présents sur le marché de producteurs d’Uzès le mercredi matin, produisent des fleurs bio et les transforment en confits, sirops et autres gourmandises. Ce confit, sans aucun colorant, est à damner -un parfum équilibré, léger en bouche, parfait en cuisine, aux antipodes des produits à base d’arômes, surdosés, qu’on peut trouver dans le commerce.
C’est enfin l’occasion de rendre hommage à Antoine Chaparra, de la Boulangerie Sanilhacoise (et bientôt de la Fougasse d’Uzès), pour sa tropézienne truffée, dont la crème a inspiré ma recette -une vraie bonne idée, un vrai bonheur à déguster.
Philou, un cuisinier chez vous, un joli blog, un cuisinier prodigieux, qui partage sur la toile des recettes originales et raffinées.

You May Also Like