pomme, réglisse, truffe noire, dessert de saint-valentin

Pomme, réglisse, truffe noire, mon dessert de Saint-Valentin

Un dessert de rêve pour la Saint-Valentin, équilibre parfait entre la pomme acidulée qu’Eve aurait croquée -si, je l’ai fait…😉, la rondeur de la réglisse, et le parfum envoûtant de la truffe noire. Un dessert habillé d’argent, où les dernières roses de mon jardin -ou les premières, je ne sais plus le dire, alanguissent leurs pétales. Un dessert à savourer en amoureux, accompagné d’un verre de Champagne de vignerons rosé, pour que février soit une fête… Pomme, réglisse, truffe noire, voici mon dessert de Saint-Valentin ! Ingrédients (pour 4 personnes)…

Partager :
fraises, olives, poivre

Fraises, olives, basilic, chocolat blanc, poivre

Fraises et olives sont bons amis, la chose est entendue : quelques gouttes de l’or de Méditerranée suffisent à sublimer les divins fruits rouges. Le poivre aussi, dont l’ardence répond parfaitement à la fraîcheur d’une salade d’été. Une glace onctueuse aux notes de basilic arrondies par la rondeur d’une huile d’olive fruitée et l, des olives confites au sucre qui viennent là où on ne les attend pas, un voile de chocolat blanc dont la douceur équilibre l’ensemble : mon dessert star de l’été décline les fraises, les olives, le chocolat blanc et le…

Partager :
Cerises, pain perdu à la fougasse d'Aigues Mortes, glace au sucre noir, écume gingembre

Cerises, pain perdu à la fougasse d’Aigues Mortes, glace au sucre noir, écume gingembre

On m’a beaucoup demandé la recette imaginée par Oscar Garcia, de la Table d’Uzès, lors du reportage France 3, avec de la fougasse d’Aigues Mortes. J’ai profité de l’arrivée des premières cerises pour vous en proposer ma version, quelque peu revisitée, accompagnée d’une glace au sucre noir de la Fabrique Givrée -une pure merveille, et d’une écume de gingembre qui apporte une touche de fraîcheur à l’ensemble. Cerises, pain perdu à la fougasse d’Aigues Mortes, glace au sucre noir, écume gingembre, dessert gourmand à partager sans modération ! Ingrédients (pour 4…

Partager :

CHANTILLY TRUFFÉE, FRAMBOISES, CONFIT DE ROSE EN BULLES ET GELÉE : SAINT-VALENTIN, QUAND TU NOUS TIENS…

Rosa, rosa rosam, rosae, rosae, rosa, rosae, rosae, rosas, rosarum, rosis, rosis… c’est le tango du temps béni, où pour un baiser trop petit dans la clairière d’un jeudi a rosi cousine Rosa ! Ah, la Saint-Valentin, un brin de poésie, beaucoup de marketing, mais au fond de nous il y a quelque part un petit coeur qui palpite et qui attend, battant, le cadeau de son Valentin ou de sa Valentine. Humble petit geste d’amour ou déclaration enflammée, peu importe, c’est un instant de bonheur dans un monde qui en…

Partager :

UNE CREPE EN FEVRIER : MAIN DE BOUDDHA, TRUFFE NOIRE, CRÈME DIPLOMATE

Aujourd’hui c’est la Chandeleur. Alors bien sûr, c’est crêpes à volonté, des crêpes savoureuses, avec ma recette fétiche, celle de Mr Gaston. Et depuis quelques jours une association me trotte dans la tête, une crème à base de truffe noire, parfumée avec un agrume surprenant, la main de bouddha. La douceur exceptionnelle de cette variété de cédrat, qui développe des arômes de fruits confits, fera-t-elle un mariage heureux avec le diamant noir ? Le résultat, fantastique, est au-delà de mes espérances et signe là un dessert rare, que je suis…

Partager :

Ma tourtière landaise : pommes, armagnac, chocolat blanc, réglisse

La tourtière landaise, aussi appelée croustade, est un dessert que j’affectionne tout particulièrement. Je l’ai découverte il y a quelques années quand j’habitais sur Bordeaux, et j’adorais la préparer. Il s’agit d’un gâteau réalisé avec des feuilles de pâte filo recouvertes de beurre et de sucre, superposées, avec en leur centre des morceaux de pommes ou de pruneau parfumés à l’armagnac. Légère, aérienne, spectaculaire à regarder, elle fond en bouche à la première cuillère. L’idée de la revisiter, voire même de la déstructurer -un comble pour ce gâteau aux allures…

Partager :

Fraises : Mara des Bois et mûres du jardin, mousse légère géranium, tuile caramel, sucre filé

Chaque fin d’été, juste avant la rentrée, c’est pareil : les souvenirs d’enfance me submergent. Odeurs sucrées de confitures, orgies de mûres cueillies dans les ronciers en lisière de la forêt de Marly. Les petites boules noires et luisantes maculaient les vêtements, barbouillaient les visages, les branches nous piquaient les doigts, mais qu’importe, irrésistiblement attirés, envoûtés, ensorcelés, nous ne pouvions nous arrêter. Il y en avait toujours une plus belle, plus charnue, plus luisante, qui nous attirait sur la branche d’à côté -obscur objet d’un désir jamais assouvi, et seul…

Partager :

Melon : Je, tu, il… déclinaison

Quand l’été naissant baigne de lumière la garrigue environnante, quand l’ombre s’efface sous le soleil noir de Provence, le melon se fait péché d’envie et sonne comme un appel à fraîcheur et à la gourmandise. Ce dessert à l’assiette revisite la tradition, décline les textures et les parfums du melon, de la douceur de la vanille à  celle de l’anis désaltérant. Ingrédients (pour 4 personnes) :   2 melons bien mûrs, 120g de farine, 60 g de sucre roux, 60 g de beurre, 2 oeufs, 1 cuillère à soupe d’anis…

Partager :