recette de cabillaud en meurette

CABILLAUD, TRUFFE NOIRE, EN MEURETTE

Comme c’est encore la saga 2015 de la truffe dans ma cuisine, c’était décidé depuis deux jours -depuis que mes oeufs patientaient sagement dans un Tupperware avec une belle truffe noire : j’allais tenter de marier l’un de mes plats préférés, les oeufs en meurette, avec le diamant noir de notre beau terroir. Mais ça, c’était avant -avant que je ne craque pour des pavés de cabillaud à la chair magnifiquement nacrée… Cabillaud cuit à basse température, revisité en meurette, petite compotée d’oignons, et bien sûr l’incontournable truffe noire, je…

Partager :

OEUF 64°, VELOUTÉ D’AMANDES, TRUFFE NOIRE, ÉCUME TRUFFÉE

L’oeuf parfait d’Hervé This et la truffe noire c’est l’histoire d’un amour. Il paraît que l’amour dure trois ans. N’en déplaise à Frédéric Beidbeger, entre ces deux-là il est éternel, mais -et ce n’est pas le moindre des paradoxes, il n’a pas résisté bien longtemps aux regards concupiscents qui s’attardaient sur lui au fond d’une assiette toute simple qui n’en demandait pas tant. C’est un roman comme tant d’autres, me direz-vous, qui pourrait être le vôtre…  mais pour la saga 2015 de la truffe, cette histoire est la mienne, et…

Partager :

COCHON, ECHINE BASSE TEMPERATURE, LEGUMES D’HIVER CROQUANTS, MAIN DE BOUDDHA, JUS PARFUME

Comment transformer un plat tout simple, une recette dite « ménagère », en jouant sur les cuissons et les associations cru/cuit, comment lui donner un petit côté chic qui renouvelle le genre et sublime le quotidien, rapidement et facilement ? C’est toujours la question que je me pose en faisant mes courses. De belles échines de cochon fermier, trouvées chez mon boucher, était l’occasion qu’il fallait pour une petite démonstration, ainsi que le prétexte à vous présenter une garniture de viande savoureuse, toute en textures, où le cru apporte croquant et fraîcheur…

Partager :

FOIE GRAS, POIRE MARTIN SEC, SICHUAN, AIL NOIR D’AOMORI, ÉCLATS DE MARRON GLACÉ

Cette année, ce n’est pas moi qui l’ai fait ! Quoi, me direz-vous ? Je suis devenue folle ? Shame on me ? Nooon !!! J’ai tout simplement découvert le foie gras de Mickael Gillion, qui a repris il y a quelques mois la boucherie Hurard à Uzès, et là… j’ai craqué : un équilibre parfait pour un foie gras cuit à la perfection dont la texture est celle d’un mi-cuit, une pointe d’amertume en moins. Un tel foie gras méritait une mise en valeur originale, alors je suis partie…

Partager :

HOMARD BRETON, TOMATE, COCO, SAVEURS ANISEES

Homard breton, eau de tomates en gelée parfumée à la badiane, fraîcheur de tomates et coco basilic thaï, écume aux deux cocos, surprise de tomate zébra Il était une fois un homard breton qui avait des envies de voyage. Loin de sa Bretagne natale il voulait voir du pays ! Et d’abord, la Méditerranée, cette autre mer dont il avait toujours entendu parler. Sur sa route il croisa quelques haricots coco l’attendaient au détour d’une assiette. Et quand Uzès lui tendit les bras, il se retrouva interloqué de découvrir sur…

Partager :

Melon : Je, tu, il… déclinaison

Quand l’été naissant baigne de lumière la garrigue environnante, quand l’ombre s’efface sous le soleil noir de Provence, le melon se fait péché d’envie et sonne comme un appel à fraîcheur et à la gourmandise. Ce dessert à l’assiette revisite la tradition, décline les textures et les parfums du melon, de la douceur de la vanille à  celle de l’anis désaltérant. Ingrédients (pour 4 personnes) :   2 melons bien mûrs, 120g de farine, 60 g de sucre roux, 60 g de beurre, 2 oeufs, 1 cuillère à soupe d’anis…

Partager :