Les censeurs

Il y a des jours comme ça. Des jours où quoi que vous disiez vous n’avez pas le monopole de la vérité. En français d’aujourd’hui, cela signifie que vous avez tort. Tort de penser, d’avoir un avis, qui forcément ne rentre pas dans les clous, et surtout tort de l’exprimer, face aux censeurs bien installés dans leurs certitudes. Tort de ne pas aimer le vin, et tort aussi d’apprécier un spectacle jeté en pâture à la vindicte populaire d’une société agonisante, repeinte au rose bonbon de la bonne conscience. Tort…

Partager :